Un incubateur et un espace de co-working dédiés aux entreprises sociales à Ouagadougou

« La Fabrique, c’est un peu une grande famille d’entrepreneurs, qui poursuivent tous des objectifs ambitieux d’impact, en fondant leurs approches sur des logiques de solidarité et d’exigence.

Former les entrepreneurs, les accompagner, les soutenir dans le développement de leurs activités, les mettre en contact avec des partenaires techniques et financiers auxquels ils n’auraient pas accès sinon … sont les missions d’un incubateur. Bien qu’indispensable pour dynamiser l’élan entrepreneurial d’un territoire, un incubateur est difficile à lancer sans financement extérieur.
Voilà pourquoi, en décembre 2014, à l’ouverture de La Fabrique, j’ai lancé une collecte sur Colleo pour mobiliser mes proches pour m’accompagner dans cette aventure ! En quelques jours, j’ai pu mobiliser les 5000 euros nécessaires à l’aménagement et l’ouverture de l’espace.
C’est aujourd’hui une dizaine d’entrepreneurs aux projets plus passionnants les uns que les autres qui travaillent avec La Fabrique. Et l’aventure ne fait que commencer ! »
Lisa Barutel

Qui : Lisa

Originaire de Toulouse, diplômée de l’ESSEC en 2013, Lisa, déjà passionnée d’entrepreneuriat social et solidaire a notamment piloté la GSVC (Global Social Venture Competition, une compétition internationale d’entrepreneuriat social) pour la zone francophone au sein de l’Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social de l’école de commerce francilienne.

Passionnée d’entrepreneuriat social, Lisa a décidé d’en faire le cœur son métier et d’accompagner les entrepreneurs sociaux dans le développement de leurs projets. Business Plans, pitchs, rencontres avec des investisseurs, structuration d’une offre commerciale …

Quoi : un incubateur !

Après un premier poste au sein de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE) à Ouagadougou (Burkina Faso), Lisa décide de créer sa propre structure d’incubateur : La Fabrique.

La collecte

Après avoir motivé son réseau et recueilli des promesses de soutien, son projet a été un succès.

21/11/2014 : Création de la cagnotte Coup de pouce pour La Fabrique

02/12/2014 : En seulement 11 jours45 donateurs se mobilisent pour un montant collecté de 4457 € . L’objectif affiché de 5000 € est quasiment atteint, le projet peut démarrer.

Novembre 2015 : La Fabrique existe et accueille une petite dizaine de startups burkinabè, sénégalaise, béninoise, ou tchadienne.

Plus d’infos

Un reportage complet de Maddyness : Ouagadougou La Fabrique

Le site de La Fabrique :  La Fabrique.

Le Facebook : www.facebook.com/lafabriquebf

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *